Résidence d'artiste - Collège Le Village de Trappes

Résidence d'artiste - Collège Le Village de Trappes

Cette résidence est mise en place au sein du Collège Le Village, établissement pilote du projet. Les écoles primaires Jean Cocteau et Jean Jaurès et le lycée Henri Matisse de Trappes, participent également à la résidence et rencontreront les collégiens lors de temps forts

PROJET : "VIVRE ENSEMBLE PAR LA DANSE !"

La citoyenneté ne s’apprend pas, elle se vit et s’éprouve !

Comment appréhender autrement les notions fondamentales du vivre ensemble ? Comment le faire en prenant appui sur les corps dansants ? Comment l’art et la danse sont vecteurs de sens et de déploiement dans ce cadre ?

L’art et la culture sont facteurs d’intégration citoyenne.

Comment les mettre en jeu de manière innovante dans le contexte de l’Ecole, et plus précisément celui de la réforme du collège ? Ces questionnements sont au cœur du projet Vivre ensemble par la danse !

Vivre ensemble par la danse ! s’adresse à tous les niveaux du collège, aux élèves de cycle 3 des écoles élémentaires associées, aux élèves de lycée d’enseignement professionnel. Elle favorise également la rencontre avec d’autres publics tels que les personnes âgées, les personnes en situation de handicap.

Pensée sur deux années, cette résidence vise à amener les élèves, guidés et épaulés par les équipes artistiques et pédagogiques, à éprouver la citoyenneté à travers le prisme de la rencontre, de l’expérimentation, de la création et de la transmission artistiques.

Des propositions artistiques spécifiques sont mises en œuvre pour chaque niveau scolaire : temps de la rencontre et de la découverte, de la perception, de l’expérimentation, de la recherche et de la réflexion, de la création et de la transmission.

Telles des ondes concentriques progressives, ces propositions artistiques irriguent le parcours d’éducation artistique des élèves. Elles se vivent tantôt avec le groupe classe, tantôt avec les classes d’un même niveau scolaire, tantôt avec des classes d’autres niveaux scolaires ou d’autres établissements, tantôt en famille ou de manière autonome, tantôt avec d’autres groupes hors du champ de l’Education nationale.

Les journées de résidence

Co-construites par les artistes, les enseignants, l’équipe de direction et Le Prisme, ces journées surprennent les classes dans leurs emplois du temps et permettent d’entrer autrement dans les apprentissages.

Elaborées sous forme de parcours, ces journées s’organisent autour de plusieurs temps :

- Des impromptus chorégraphiques en lien avec le propos (charte de laïcité ; citations, œuvres littéraires, plastiques, filmiques, musicales, évoquant des phénomènes du vivre ensemble ; contenus pédagogiques)

- Des ateliers de pratiques chorégraphiques

- Des performances dansées

- Des temps de transmission entre les élèves de différentes classes d’âge

- Des temps de présentation de son travail et de partage avec des élèves et des publics de différentes classes d’âges (élémentaires, collégiens, lycéens, personnes âgées…)

- Des temps de regard et d’analyse vers la construction d’une pensée, l’élaboration et le questionnement d’une culture partagée.

Leurs contenus et objectifs varient en fonction du niveau scolaire des élèves auxquels elles s’adressent.

Le parcours de spectateur

En lien avec les propositions artistiques mises en œuvre au sein de l’Ecole, le parcours de spectateur est pluriel. Il prend appui sur les programmations artistiques des équipements culturels de Saint-Quentin-en-Yvelines (spectacles, expositions, films, rencontres d’auteurs…). Il se vit avec la classe, en famille ou de manière autonome.

La formation des équipes

L’objectif de cette formation est de donner, à travers l’expérience de projets d’éducation artistique et culturelle de territoire, des outils pour favoriser les coopérations entre les professeurs du premier et du second degré et nourrir la création des parcours de réussite personnalisés pour les élèves.

Une résidence de 2 ans

Conçue pour se déployer sur une durée de deux ans, cette résidence vise à ancrer de manière encore plus prégnante l’art chorégraphique dans le projet d’établissement du collège pilote, et de manière plus large sur le territoire de Trappes.

L’ancrage de ce projet dans la durée permet le temps de l’imprégnation, celui de l’expérimentation, de l’appropriation, du développement pédagogique et artistique et de la transmission.

Ce projet est soutenu par

La DRAC Île-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication

Le Conseil Régional d'Île-de-France 

L'Académie de Versailles

La Direction des services départementaux de l'Education Nationale des Yvelines (DSDEN)

La Communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines

Les établissements scolaires participants au projet

Renseignements auprès du Service de développement artistique

01 30 51 75 35